Pitch-deck-preparation-Soorcin

Le guide complet pour votre pitch deck

Nous avons découvert dans l’article précédent ce que c’est un pitch deck et sous quel format devons-nous le présenter. 

Dans cet article, nous verrons plus en détail les composantes du pitch deck et ce que vous devez y inclure.

1. Concrètement, qu’est-ce qu’un pitch deck ?

Un pitch deck est généralement une présentation de 10 à 15 diapositives conçue pour donner un résumé de votre entreprise, de votre business plan et de votre vision. Il s’agit d’une présentation plus détaillée, avec des éléments visuels et des explications approfondies sur le problème que vous allez résoudre et la manière dont vous envisagez le faire.

2. Avant de commencer !

Avant de commencer à élaborer votre pitch deck, vous devez savoir ce que vous voulez dire. Pour la plupart des entreprises, cela signifie créer un business plan. Votre business plan doit décrire en détail les problèmes que votre entreprise tente de résoudre et la façon dont vous comptez le faire. Il doit également fournir des détails sur votre concurrence et le marché pour votre produit ou service.

Ensuite, assurez-vous d’avoir effectué une analyse financière approfondie des finances de votre entreprise. Cette dernière doit comprendre une analyse du seuil de rentabilité, qui indique à quel moment votre entreprise sera rentable et une liste d’hypothèses importantes pour atteindre ces objectifs. Ces informations doivent être révisées régulièrement en fonction de l’évolution des conditions du marché et de votre entreprise.

Enfin, réfléchissez au type de financement que vous recherchez et à ce que les investisseurs voudront savoir sur votre entreprise. Un fonds de capital-risque de démarrage aura probablement des exigences différentes de celles d’un Business Angel ou d’un fonds de capital-risque d’entreprise.

3. Comment préparer le pitch deck ?

Il existe de nombreuses façons de procéder. Nous avons appris, en rencontrant des centaines de fondateurs, qu’il y a trois étapes à suivre :

a. Premièrement, rassemblez toutes les données relatives à votre entreprise et regroupez-les dans un document unique.

b. Deuxièmement, mettez ce document à jour constamment, au moins une fois par mois, afin de toujours disposer d’une version actualisée des principaux indicateurs de votre entreprise, prête pour toute réunion avec des investisseurs.

c. Troisièmement, créez une présentation à partir de ce document lorsque vous en avez besoin.

4. Le plan à suivre

a. La page de couverture

Vous n’avez pas besoin de détailler votre page de couverture. La présence de quelques éléments clé suffit. Le nom et les coordonnées de votre entreprise doivent figurer au-dessus du pli. Ensuite, incluez un slogan clair et concis qui décrit votre entreprise en quelques mots. Enfin, vous pouvez inclure une petite photo ou un graphique qui transmet la mission de votre entreprise à vos Business Angles. 

b. Le problème que vous résolvez

Votre objectif ici est d’expliquer pourquoi il existe un besoin pour votre produit ou service sur le marché et ce qui le rend différent de ses concurrents sur le marché, ainsi que son coût.

c. La solution que vous offrez

Dans cette section du pitch deck, vous voulez décrire exactement comment votre entreprise résout le problème que vous avez mentionné dans la section précédente et qui sont exactement vos clients idéaux.

d. Votre modèle d’entreprise et votre flux de revenus

C’est ici que vous exposez clairement combien d’argent, vous avez l’intention de générer sur une base annuelle, ainsi que toutes les hypothèses utilisées pour générer ces chiffres.

e. Votre équipe de gestion et vos conseillers

Les investisseurs veulent savoir chez qui, ils investissent et connaître les expériences professionnelles de ces personnes, notamment leurs qualifications et leurs compétences.

La plupart du temps, vous devez utiliser PowerPoint ou Keynote pour créer votre pitch deck. Les diapositives doivent être réduites au minimum – 10 à 15 idéalement – et chacune d’entre elles doit avoir un objectif unique qui renforce votre message.

Bien que vous puissiez utiliser différents formats pour vos diapositives, il est préférable de vous en tenir à un modèle simple. Ne mélangez pas de graphiques, de photos ou d’autres éléments. Vous voulez que les gens se concentrent sur ce que vous dites, et non sur des visuels ou des effets tape-à-l’œil.

5. Quelques bonnes pratiques pour réussir

a. Votre présentation devrait idéalement durer moins de 7 minutes.

b. Elle doit être courte et agréable.

c. La longueur peut varier, mais nous ne recommandons pas de dépasser 15 diapositives, car la plupart des gens n’ont pas le temps ou la patience d’assister à une présentation de 60 minutes (sauf s’ils sont déjà très intéressés par un investissement).

d. L‘erreur la plus courante qu’un entrepreneur peut commettre lorsqu’il prépare une présentation aux investisseurs, est de se concentrer sur les diapositives sans penser à la manière dont il va présenter et à ce qu’il va dire. La meilleure façon de préparer une présentation réussie, est de commencer par écrire vos réponses aux questions auxquelles chaque investisseur voudra que vous répondiez.

Petit conseil de l’équipe Soorcin : Pour savoir si un investisseur est fait pour vous, la première étape consiste à vous mettre à la place de vos Business Angels.

Si vous avez besoin de conseil dans la préparation de votre pitch deck, nos équipes seront ravies de vous accompagner et contribuer à la naissance d’un nouveau projet. 

Contactez-nous directement sur contact@soorcin.com ou via le formulaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.